ANGÉLIQUE KIDJO «EN CONCERT» AVEC LES SOLISTES DE LA MENUHIN ACADEMY

Chargement Évènements

ANGÉLIQUE KIDJO «EN CONCERT» AVEC LES SOLISTES DE LA MENUHIN ACADEMY

ANGÉLIQUE KIDJO
« EN CONCERT »

avec les Solistes de la Menuhin Academy


Poursuivons notre tour du monde musical avec Angélique Kidjo.

Béninoise d’origine, elle est nommée par Times Magazine la « première diva africaine ».

Après Dee Dee Bridgewater, il y a quelques saisons, Angélique Kidjo va réchauffer notre mois de novembre !

Elle sera accompagnée d’un octuor composé de musiciens de notre orchestre en résidence, la Menuhin Academy.

Marie-Noëlle Tirogalas 


©Patrick Fouque

ANGÉLIQUE KIDJO
Angélique Kidjo, quatre fois lauréate aux Grammy Awards, est aujourd’hui l’une des plus grandes artistes de la musique internationale, avec treize albums originaux à son actif. Time Magazine la considère comme «l’unique diva africaine».

Une des cinquante personnalités les plus emblématiques du continent Africain selon la BBC, femme la plus influente d’Afrique selon Forbes Magazine, The Guardian la classe en 2011 dans le top 100 des femmes les plus inspirantes du monde.

Elle a récemment reçu le prestigieux Crystal Award 2015 décerné par le Forum Économique Mondial à Davos, en Suisse, et le Prix d’Ambassadeur de la conscience 2016 d’Amnesty International.

Véritable interprète, sa voix saisissante, sa présence scénique et ses influences multiculturelles ont gagné le respect de ses pairs et l’ont portée au-delà des frontières africaines. Angélique Kidjo a su mélanger les sons traditionnels africains de son enfance au Bénin avec les sonorités RnB, funk et jazz américaines, et les influences d’Europe et d’Amérique Latine.

Cette année Angélique Kidjo présente son tout dernier projet, sa reprise de l’album des Talking Heads sorti en 1980, «Remain in Light». Elle enregistrera sa version de l’album avec le producteur superstar Jeff Bhasker (Kanye West, Jay Z, Drake, Beyoncé, Bruno Mars et Taylor Swift), en reprenant des classiques tels que «Crosseyed and Painless», «Once in a Lifetime» et «Born Under Punches» et les réinterprétant avec des sonorités électriques, des guitares africaines et des choeurs. Angélique portera cette nouvelle aventure musicale sur scène lors d’une tournée mondiale en salle et en festivals en 2017, dont une représentation exceptionnelle au Carnegie Hall ainsi qu’un concert au Bonnaroo Music Arts Festival aux Etats-Unis.

Son album «Djin Djin» est sacré Meilleur Album World en 2008 aux Grammy Awards et son album «OYO» a été nommé pour le même prix en 2011.

En janvier 2014, ses mémoires intitulées «Spirit Rising: My Life, My Music» (Harper Collins) et son douzième album, «EVE», sont acclamés par la critique. Elle remporte un deuxième Grammy Awards en 2015 pour «EVE», et son extraordinaire album symphonique «Sings» enregistré avec l’Orchestre Philharmonique de Luxembourg est également sacré Meilleur Album de Musique du Monde aux Grammys en 2016.

Angélique Kidjo a continué ensuite de se produire en symphonique avec plusieurs prestigieux orchestres internationaux dont le Bruckner Orchestra, l’Orchestre Royal National Ecossais et la Philharmonie de Paris.

Sa collaboration avec Philip Glass, «IFÉ: Three Yorùbá Songs», donne lieu à un concert à guichets fermés aux Etats-Unis avec le San Francisco Symphony en juin 2015. Parallèlement à ces concerts symphoniques, Angélique continue de donner les concerts qui ont fait sa renommée à travers le monde aux côtés de ses quatre musiciens. Elle fait ses débuts à la télévision en janvier 2016 avec un show enregistré à Austin au Texas.

Angélique Kidjo poursuit également son engagement humanitaire à travers le monde en faveur des enfants, en tant qu’ambassadrice de «bienveillance» de l’UNICEF et de l’OXFAM. Elle a créé sa propre fondation caritative, Batonga, qui oeuvre pour l’éducation des jeunes filles en Afrique.

Elle chante «Blewu» devant 70 chefs d’état sous l’Arc de Triomphe le 11 novembre 2018 lors de la cérémonie de Commémoration du centenaire de l’Armistice de la première guerre mondiale, en hommage aux soldats africains.

L'IMMA, International Menuhin Music Academy
Quand Lord Menuhin créa en 1977 avec son disciple et ami Alberto Lysy l’International Menuhin Music Academy, à Gstaad, il inventait une forme toute nouvelle d’académie musicale, sans frais de scolarité, où les futurs solistes, recrutés pour 3 ou 4 ans dans le monde entier après leurs études secondaires, seraient réunis par une même passion de la musique et une même volonté de progresser, apprendraient à jouer ensemble et à se produire en public et partageraient un même idéal humaniste de tolérance et d’ouverture au monde et aux autres. Un noyau de trois professeurs anciens élèves de Menuhin et de Lysy se chargèrent après 2009 de transmettre cette flamme et cet héritage artistique et culturel : Oleg Kaskiv reprit la direction musicale et l’enseignement du violon, Pablo de Naverán, celui du violoncelle, Ivan Vukčević, celui de l’alto. Ils ont formé quotidiennement avec la même ferveur les seize solistes qui composent l’ensemble des Menuhin Academy Soloists et qui bénéficient de l’accompagnement au piano d’Olga Sitkovetsky (de la Menuhin School dans le Surrey). Les meilleurs se présentent à des concours réputés.

De 2012 à 2019, Maxim Vengerov a été le directeur artistique de l’Académie.

En 2015, les solistes de l’Académie sont devenus l’orchestre résident de l’Institut Le Rosey à Rolle.

Ils y offrent des concerts publics, participent à plusieurs festivals en Suisse et en Europe et préparent des tournées internationales. Au total une trentaine de concerts annuels.

En juillet 2019, Renaud Capuçon a rejoint l’Académie pour en prendre la direction artistique et lui insuffler un élan nouveau. Il s’est adjoint un deuxième enseignant pour le violon, Guillaume Chilemme. De prestigieuses invitations sont depuis régulièrement lancées pour organiser des master classes au Rosey Concert Hall pour chaque instrument et pour la musique de chambre. Le corps professoral s’est récemment étoffé grâce à la venue de deux autres maîtres, Gérard Caussé pour l’alto et Clemens Hagen pour le violoncelle.

www.menuhin.com


 

novembre 17 2021

Details

Date: novembre 17
Time: 20:15 - 22:00
Cost: CHF50 à CHF75
Évènement Categories:

Venue

Rosey Concert Hall

Institut Le Rosey
Rolle, 1180 Suisse

Phone:

+41 21 822 55 00

Programme sous réserve de modification

Organisateur

Fondation Le Rosey
Phone: +41 (0) 21 822 55 00
Email: