L’OR D’APRÈS BLAISE CENDRARS

Chargement Évènements

L’OR D’APRÈS BLAISE CENDRARS

HORS-ABONNEMENT

 

« L’OR »

d’après Blaise Cendrars

avec Xavier Simonin
et Jean-Jacques Milteau


Dans la Salle Baccarat du


« L’Or » fait partie des grands textes populaires. Il décrit le rêve américain dans ce qu’il a de plus candide, de plus cruel. Dans une langue incroyablement flamboyante, Blaise Cendrars projette littéralement l’histoire véridique du Général Suter, suisse et aventurier, qui sera, en 1834, le premier à s’installer et à faire fortune en Californie… Gloire !

Puis déchéance : En 1848, la pépite qui déclenchera la ruée vers l’or est découverte sur ses terres et entraînera sa ruine. Xavier Simonin donne voix avec bonheur à cette écriture enveloppée par l’harmonica pudique et passionné de Jean-Jacques Milteau. Un spectacle vivant et original porté par un texte somptueux et deux personnalités qui s’opposent, se rejoignent et s’assemblent tour à tour.

 

Mise en scène Xavier Simonin
Collaboration artistique Jean-Paul Tribout
Musique Jean-Jacques Milteau

 

Lumières Alexis Kavyrchine
Décor Christian Tirole
Création son Franck Séguin
Costumes Aurore Popineau
Production Sea Art

 

© Pierre François

La presse parle de l’OR…

Le Monde
C’est très fort…Cela monte en puissance, comme on fait fortune. Ça respire au souffle des harmonicas de J.J. Milteau… la voix de Simonin, son corps, jusqu’au cri inspiré… Un spectacle bouleversant, tendu comme la corde d’un pendu.

 

Libération
Dans une élocution qui frôle la perfection, Xavier Simonin colle au tempo de Cendrars et slame les étapes, riches en rebondissements… l’harmoniciste J.J. Milteau, lui, souffle les images… une heure et demi durant, ils vont porter d’une même voix, ou plutôt d’un même souffle, un récit haletant. Un duo rêvé pour accompagner le couple Suter-Cendrars.

 

Telerama
La prose somptueuse, flamboyante, épique de Blaise Cendrars est chantée, dansée par un acteur formidable : Xavier Simonin dont le corps épouse les mouvements, le souffle et le rythme de l’écriture. Jean-Jacques Milteau l’accompagne avec sa vaste gamme d’harmonicas créant un paysage sonore discret et pertinent qui nous entraîne au Far West. Un spectacle de qualité à ne pas manquer.

 

L’humanité
L’Or reste un des plus fascinants romans d’aventure sur la conquête de l’Ouest. Ramenée à sa substantifique moelle par un découpage sans faille(…) l’œuvre sera désormais un joyau théâtral… Milteau et Simonin rivent à eux deux toute l’attention en éveil d’un public subjugué.

 

La Croix
Une atmosphère poignante…une pièce inoubliable !

 

Pariscope
Ce spectacle est un enchantement.

 

Froggy’s delight/Monde et Vie
Trépidant, émouvant, saccadé, chevauché, exténué, le cavalier-comédien réinvente les phrases, leur donne relief, les passe à l’eau claire du récitatif, comme la pépite au tamis. A ses côtés, un musicien légendaire, Jean-Jacques Milteau, élégance de Jazzman et fièvre de passeur, rythme les mots de son instrument, discret, impassible, maître de son instant et du silence qu’on lui transmet.

 

Libération.fr
Sur scène, l’enchantement de deux voix. Deux expressions flamboyantes. Xavier Simonin récite le roman, et Jean-Jacques Milteau le ponctue de phrases d’harmonica. Une heure et demie de rêve, de plaisir, d’un déluge ininterrompu de pépites… Un travail d’orfèvre !

 

Les Trois coups
Bienheureux ceux qui ont la chance d’entendre du Blaise Cendrars de la bouche du metteur en scène et comédien Xavier Simonin. Les aficionados de l’écrivain diront : superbe ! Qui plus est quand la voix du grand harmoniciste Jean-Jacques Milteau s’en mêle…

 

La Théâtrothèque
Une symbiose parfaite entre le narrateur et le musicien… Aucune fausse note dans le tempo… Une écriture fine, ciselée d’émotions…une pépite d’humanité.

 

Théâtrorama
Les mots de Cendrars déferlent en un tourbillon vertigineux…Un résultat prodigieux.

 

En attendant… Paris
Une saga haletante… un dialogue magnifique entre voix et harmonica.

 

Un fauteuil d’orchestre
Le décor est celui de notre imaginaire, décuplé par les mots dits, scandés, hurlés, slamés, murmurés de Xavier Simonin. Quel poète ! Quel comédien ! Quel conteur ! Et quelle performance ! 1h30 de texte et pas un seul faux pas… De même, la musique de J.J. Milteau, sobre et homogène, nous plonge pas à pas et tout en douceur, dans les ambiances qui jalonnent la vie du général Suter.

 

Association de la presse étrangère (APE)
Xavier Simonin met en exergue le rythme, la ciselure, la beauté du texte de Blaise Cendrars et, comme en écho la musique de Jean-Jacques Milteau se fait vibratoire, intense, douce et triste… Il est des moments de grâce au théâtre et, c’en est un !

 

Fous de théâtre
Avec une aisance et un plaisir évidents, une classe absolue, une technique remarquable, une diction qui frôle la perfection et une gestuelle on ne peut plus nette, le comédien Xavier Simonin séduit et embarque le spectateur dans cette folle aventure superbement ponctuée et habillée par les harmonicas de Jean-Jacques Milteau.

 

Le rideau rouge
Par sa présence scénique indéniable, par son jeu de conteur qui colle au texte et à l’harmonica, Xavier Simonin a su nous captiver et nous émouvoir. Son partenaire compositeur, Jean-Jacques Milteau, a de l’or dans les doigts et dans le souffle.

 

toutelaculture.com
Un spectacle sous forme de conte, à découvrir en famille.

janvier 27 2022

Details

Date: 27 janvier 2022
Time: 20:15 - 22:15
Cost: CHF40
Évènement Categories:

Venue

Gstaad Palace

Palacestrasse 28
3780 Gstaad, 3780 Suisse

Phone:

+41 21 822 55 00

Visit Venue Website

Programme sous réserve de modification

Organisateur

Fondation Le Rosey
Phone: +41 (0) 21 822 55 00
Email: