Les Misérables

Loading Events
  • This event has passed.

Les Misérables

« Dans le programme varié du Rosey Concert Hall, le théâtre a toute sa place pour nous plonger dans une grande période de l’Histoire. Ainsi, nous rappelons-nous des « Coquelicots des tranchées  » en 2015  au cœur de la Grande Guerre ; aujourd’hui, l’œuvre la plus populaire du XIXème siècle, le chef d’oeuvre de Victor Hugo, Les Misérables !  »

Marie-Noëlle Gudin


Texte : Victor Hugo
Mise en scène : Manon Montel

« Tant qu’il existera une damnation sociale ; tant que les trois problèmes du siècle, la dégradation de l’homme par le prolétariat, la déchéance de la femme par la faim, l’atrophie de l’enfant par la nuit, ne seront pas résolus ; des livres de la nature de celui-ci pourront ne pas être inutiles  ».
Victor Hugo.

Le livre phare de Victor Hugo publié en 10 volumes en 1862, véritable « monstre  » de la littérature mondiale, adoré par Rimbaud, détesté par Baudelaire, sommet de la littérature populaire, a toujours suscité les passions et l’histoire de Jean Valjean, forçat sur le chemin de la rédemption, met en scène le grand combat qui se joue entre fatalité et liberté.

Avec Les Misérables, Hugo reprend les grandes thèses du socialisme égalitaire des années 1830-40 et leur utopie sociale. Ses personnages incarnent la réalité quotidienne de l’époque, et la mort de Fantine, la rencontre de Cosette et du forçat, la mort de Gavroche nous bouleversent encore aujourd’hui. Ce sont bien les questions de la misère, de l’injustice et de la démocratie qui sont en cause dans ce roman.

Adapter Les Misérables, quelle belle gageure pour un metteur en scène : comment réussir à donner vie à 1800 pages en 1h30 ?

Comment représenter à leur juste valeur les scènes des barricades, de l’auberge, de l’usine, tout en respectant le génie hugolien ?

Après de nombreuses adaptations, il fallait trouver une empreinte particulière pour ce spectacle. Le choix s’est porté sur Mme Thénardier.

Interprétée par une comédienne qui est aussi accordéoniste, elle devient la narratrice de la pièce. Sa gouaille populaire apostrophe le public, cassant ainsi le quatrième mur.

La mise en scène s’est construite à partir du paradoxe hugolien : confronter le grotesque et le sublime, balancer entre le bas et le haut, suivre le parcours individuel et le destin d’une nation.

Grâce à la faculté de travestissement des huit artistes de la distribution, tous les personnages clés sont incarnés sur scène, et avec eux le microcosme de leur société : le peuple victime sous les traits de Fantine, le peuple bourreau avec le couple des Thénardier, l’impitoyable justice des hommes avec l’inspecteur Javert, la justice clémente et idéalisée en Monseigneur Bienvenu, la bourgeoisie en Gillenormand, l’avenir de la patrie avec les étudiants révolutionnaires Enjolras, Courfeyrac, Prouvaire… et le mythique gamin de Paris, Gavroche, symbole de la misère et de la lumière, qui aspire à deux choses : « Renverser le gouvernement et faire recoudre son pantalon  ».

Au centre de cette tourmente, l’amour de Cosette et de Marius reste inébranlable.

Les spectateurs assistent à une fresque titanesque et suivent Jean Valjean à la fois emblème universel de l’Homme en quête de rédemption et figure intime d’un père déstabilisé face à sa fille.

La mise en scène illustre le langage d’Hugo et glisse d’un registre à un autre : envolées lyriques, joutes oratoires, refrains et complaintes populaires.

La Compagnie

Créée en 2009, la Compagnie Chouchenko se passionne pour les grands classiques : Horace, Le Cid, Dom Juan, Les Misérables, Roméo et Juliette… Sur scène c’est une explosion humaine, un foisonnement de sentiments.

Les différents sens du texte éclatent. Les mouvements des corps bouillonnent d’une seule et unique quête : faire voyager le spectateur. Théâtre, chant, danse, musique se mettent au service d’un « théâtre élitaire pour tous  » et allient la démocratie culturelle à l’exigence artistique.

Tous les spectacles ont tourné à Paris, en province et à l’international, et les représentations s’enchaînent aussi bien dans les petites salles intimistes que dans de grands dispositifs offrant du spectaculaire, car « il y a deux manières de passionner la foule au théâtre : par le grand, et par le vrai  » comme le dit Victor Hugo.

La troupe, particulièrement à l’écoute des adolescents, est engagée dans la transmission des grands textes.

Manon Montel

Metteur en scène et comédienne a adapté le texte de Victor Hugo.

Elle prépare un doctorat de Lettres Modernes parallèlement à sa formation à l’Ecole Claude Mathieu et complète son apprentissage de comédienne par la maîtrise du masque et de la danse classique. Au théâtre elle interprète de grands rôles : Camille (Horace), Roxane (Cyrano), Elvire (Dom Juan) et travaille avec Florence Camoin et Xavier Lemaire. Elle signe et met en scène pour le festival d’Avignon 2017 1830 Sand, Hugo, Balzac qui remporte un grand succès et Mozart 1789 au Théâtre Pépinière – Opéra à Paris.

October 16 2018

Details

Date: October 16
Time: 20:15 - 22:00
Event Categories:

Venue

Rosey Concert Hall

Institut Le Rosey
Rolle, 1180 Suisse

+ Google Map

Phone:

+41 (0) 21 822 55 00

Organizer

Rosey Foundation
Phone: +41 (0) 21 822 55 00
Email: