Béjart Ballet Lausanne – Le Presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat

Chargement Évènements

Béjart Ballet Lausanne – Le Presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat

Ballet Béjart Lausanne

« De l’excellence dans tous les domaines, tel est le credo du Rosey Concert Hall, et ce que nous nous efforçons de réaliser tout au long de nos saisons. Ce spectacle du Béjart Ballet Lausanne, véritable référence dans le monde chorégraphique est époustouflant: une chorégraphie de Maurice Béjart sur la musique de Queen et de Mozart en hommage au danseur Jorge Donn et à Freddy Mercury, morts tous les deux du Sida à 45 ans. Un hymne à l’amour, à la passion, un combat pour la vie, et un pied de nez au coronavirus! »

Marie-Noëlle Gudin


Il y a un peu plus de trente ans, au milieu de la surprenante musique de Berlioz entrecoupée de bombardements et de bruits de mitrailleuses, un Frère Laurent peu conventionnel s’écriait devant Jorge Donn et Hitomi Asakawa : « Faites l’amour, pas la guerre ! ».

Aujourd’hui, Gil Roman, qui a à peu près l’âge de la création de mon Roméo et Juliette, entouré de danseurs qui n’ont jamais vu ce ballet répond : « Vous nous avez dit : faites l’amour, pas la guerre. Nous avons fait l’amour, pourquoi l’amour nous fait-il la guerre ? ».

Cri d’angoisse d’une jeunesse pour laquelle le problème de la mort par l’amour s’ajoute à celui des guerres multiples qui n’ont pas cessé dans le monde depuis la soi-disant FIN de la dernière guerre mondiale !

Mes ballets sont avant tout des rencontres : avec une musique, avec la vie, avec la mort, avec l’amour… avec des êtres dont le passé et l’œuvre se réincarnent en moi, de même que le danseur que je ne suis plus, se réincarne à chaque fois en des interprètes qui le dépassent.

Coup de foudre pour la musique de Queen. Invention, violence, humour, amour, tout est là. Je les aime, ils m’inspirent, ils me guident et, de temps en temps dans ce no man’s land où nous irons tous un jour, Freddie Mercury, j’en suis sûr, se met au piano avec Mozart.

Un ballet sur la jeunesse et l’espoir puisque, indécrottable, optimiste, je crois aussi malgré tout que the show must go on, comme le chante Queen.

Maurice Béjart


Chorégraphie : Maurice Béjart


Musique : Queen, Mozart


Création lumière : Clément Cayrol
Réalisation lumière : Dominique Roman


Montage vidéo : Germaine Cohen

Première : Salle Métropole, Lausanne
– 15 décembre 1996

Reprise : Teatro Comunale, Vicence
– 8 mars 2008


Fiche artistique

MUSIQUE

John Deacon

Album : Made in Heaven ; Titre : Winter’s Tale ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ; Réf. : 4835542

Album : The Works ; Titre : I Want To Break Free, live at Wembley 86. Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ; Réf. : 7995942

Brian May

Album : Live Killer ; Titre : Brighton Rock ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ; Réf. : 7895002

Album : Sheer Heart Attack ; Titre : Brighton Rock, solo live at Wembley 86 ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ; Réf. : 7995942

Album : A Night At the Opera ; Titre : The Prophet’s Song ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ; Réf. : 7894922

Freddie Mercury

Album : A Night at the Opera ; Titre : Love of my life, live at Wembley 86 ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ; Réf. : 7995942

Album : A Night at the Opera ; Titre : Bohemian Rhapsody, live at Wembley 86 ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ; Réf. : 7995942

Album : A Night At The Opera ; Titre : Seaside Rendezvous ; Interprète : Queen ; Distribution : EMI Réf. : 7894922

Album : A Day at the Races ; Titre : Millionaire Waltz ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ;
Réf. : UOCD 668

Album : A Day at the Races ; Titre : You Take My Breath Away ; Interprètes : Queen ;
Distribution : EMI ; Réf. : UOCD 668

Album : Made in Heaven ; Titre : I Was Born To Love You ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI Réf. : 4835542

Album : Live Killers ; Titre : Get down make love ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ;
Réf. : 7895002

Roger Taylor

Album : The Works ; Titre : Radio Gaga ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ;
Réf. : CDP 7460162

Album : Made in Heaven ; Titre : Heaven for Everyone ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ; Réf. : 4835542

Album : A Kind Of Magic ; Titre : A Kind Of Magic ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ;
Réf. : 7462672

Queen

Album : Innuendo ; Titre : The Show Must Go On ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ;
Réf. : CDP 7958872

Album : Made in Heaven ; Titre : It’s A Beautiful Day ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ;
Réf. : 4835542

Album : Made in Heaven ; Titre : Let Me Live ; Interprètes : Queen ; Distribution : EMI ;
Réf. : 4835542

Buck Ram

Album : The Freddie Mercury Album ; Titre : The Great Pretender ; Interprète : Freddie Mercury ; Distribution : EMI ; Réf. : 077778099925

Dave Clark, John Christie

Album : The Freddie Mercury Album ; Titre : Time ; Interprète : Freddie Mercury ; Distribution : EMI ; Réf. : 077778099925

Wolfgang Amadeus Mozart

Album : Symphonien Nr. 39, 40, 41 ; Titre : K. 477 Maurerische Trauermusik ; Directeur : Eugene Jochum ; Interprètes : Bamberger Symphoniker ; Distribution : ORFEO ; Réf. : C 045902 A

Album : Thamos, König in Ägypten ; Titre : Nr. Andante Moderato ; Directeur : Nikolaus Harnoncourt ; Interprètes : Concertgebouw Orchestra Amsterdam ; Distribution : TELEDEL ;
Réf. : 2428952

Album : Piano Concerto N.21 ; Titres : Klavier Konzert N21 C-DUR « Elvira Madigan » KV 427, Il Andante ; Directeur : Wolfgang Sawallisch ; Interprètes : Philharmonia Orchestra London, Annie Fischer ; Distribution : EMI ; Réf. : CDE 76777782

Album : Sinfonia Concertante K. 364 in E-Flat Major ; Titre : Andante ; Directeur : Nikolaus Harnoncourt ; Interprètes : Wiener Philharmoniker, Gidon Kremer (violon), Kim Kashkashian (viola/alto) ; Distribution : EMI ; Réf. : 429 606-2-

Album : Così fan tutte ; Titres : Recitativo: Non V’è Piu Tempo, Muoio D’affanno!… Quintetto: Di Scrivermi Ogni Giorno… ; Directeur : Karl Böhm ; Interprètes : Elisabeth Schwarzkopf, Christa Ludwig, Alfredo Kraus, Giuseppe Taddei, Walter Berry ; Distribution : EMI ; Réf. : CMS 7693302

RÔLES À LA CRÉATION

Gil Roman, Gregor Metzger, Christine Blanc, Koen Onzia, Juichi Kobayashi

RÔLES À LA REPRISE

Oscar Chacón, Julien Favreau, Keisuke Nasuno, Elisabet Ros, Kateryna Shalkina, Masayoshi Onuki


Maurice Béjart© BBL Jean Guy Python

Maurice Béjart

Des Ballets de l’Étoile à Paris en 1955 à la création du Béjart Ballet Lausanne en 1987, le chorégraphe a marqué à jamais le monde de la danse.

Maurice Béjart naît à Marseille le 1er janvier 1927. Il commence sa carrière de danseur à Vichy en 1946, la poursuit auprès de Janine Charrat, de Roland Petit et surtout, à Londres, au sein de l’International Ballet. À l’occasion d’une tournée en Suède avec le Ballet Cullberg (1949), il découvre les ressources de l’expressionnisme chorégraphique. Un contrat pour un film suédois le confronte une première fois avec Stravinski, mais, de retour à Paris, il se fait la main sur des pièces de Chopin sous l’égide du critique Jean Laurent. Le danseur se double dès lors d’un chorégraphe.

En 1955, à l’enseigne des Ballets de l’Étoile, il sort des sentiers battus avec Symphonie pour un homme seul. Remarqué par Maurice Huisman, nouveau directeur du Théâtre Royal de la Monnaie, il règle un triomphal Sacre du Printemps quatre ans plus tard.

L’année suivante, le chorégraphe crée, à Bruxelles, le Ballet du XXe Siècle, une compagnie internationale à la tête de laquelle il sillonne le monde entier, tandis que la liste de ses créations s’allonge : Boléro, Messe pour le temps présent et L’Oiseau de Feu.

En 1987, le Ballet du XXe Siècle s’installe dans la capitale olympique et devient le Béjart Ballet Lausanne. En 1992, Maurice Béjart décide de réduire la taille de sa compagnie à une trentaine de danseurs pour « retrouver l’essence de l’interprète » et fonde, la même année, l’École-Atelier Rudra Béjart Lausanne. Parmi les nombreux ballets créés pour le BBL, citons Le Mandarin merveilleux, King Lear – Prospero, À propos de Shéhérazade, Lumière, MutationX, La Route de la soie, Le Manteau, Enfant-Roi, La Lumière des eaux et Le Presbytère n’a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat.

Metteur en scène de théâtre (La Reine verte, Casta Diva, Cinq Nô modernes, A-6-Roc), d’opéra (Salomé, La Traviata et Don Giovanni), réalisateur de cinéma (Bhakti, Paradoxe sur le comédien…), Maurice Béjart a également publié plusieurs livres (roman, souvenirs, journal intime, pièce de théâtre). En 2007, à l’aube de ses 80 printemps, il donne naissance à La Vie du danseur racontée par Zig et Puce. Alors qu’il crée ce qui sera sa dernière œuvre, Le Tour du monde en 80 minutes, Maurice Béjart s’éteint à Lausanne le 22 novembre 2007.


Gil Roman© BBL Philippe Pache

Gil Roman

Pendant près de trente ans, le danseur a interprété les plus célèbres ballets de Maurice Béjart avant de créer à son tour et de lui succéder. Formé par Marika Besobrasova, Rosella Hightower et José Ferran, Gil Roman a rejoint en 1979 le Ballet du XXe Siècle de Maurice Béjart. Pendant près de trente ans, il interprète les plus célèbres ballets du chorégraphe. En 2007, Maurice Béjart le désigne comme son successeur à la tête du Béjart Ballet Lausanne.

Depuis 1995, son parcours chorégraphique est riche de créations : L’habit ne fait pas le moine, Réflexion sur Béla, Échographie d’une baleine, Casino des Esprits, Aria, Syncope, Là où sont les oiseaux (présentée en première mondiale au China Shanghai International Arts Festival en 2011) et Anima blues. Depuis cette dernière œuvre en 2013, six créations ont rejoint le répertoire : 3 Danses pour Tony, Kyôdaï, Tombées de la dernière pluie, Impromptu…, t ‘M et variations…, présentée le 16 décembre 2016, en inauguration de l’année 2017, marquant les 30 ans du BBL et les 10 ans de la disparition de Maurice Béjart. En avril 2019 à l’Opéra de Lausanne, il présente sa dernière création Tous les hommes presque toujours s’imaginent entièrement chorégraphiée sur la musique de John Zorn.

La carrière de Gil Roman représente plus de quarante ans de danse ininterrompue. Elle a été couronnée en 2005 par le Danza & Danza Award du meilleur danseur pour son interprétation de Jacques Brel dans le ballet Brel et Barbara, puis, en 2006, par le prestigieux Nijinsky Award décerné par le Monaco Dance Forum.

En 2014, la Fondation vaudoise pour la culture lui a remis son Prix du rayonnement. En novembre de la même année, lors de la tournée asiatique de La IXe Symphonie, il s’est vu remettre le prix spécial du Festival des arts de Shanghai. L’année suivante, au KKL de Lucerne, il a reçu le Prix Maya Plisetskaya 2015 lors d’une soirée en hommage à la grande danseuse disparue cette année-là. Son Excellence M. René Roudaut, ambassadeur de France en Suisse, lui a décerné, le vendredi 29 mai 2015 à Lausanne, les insignes de chevalier dans l’Ordre national du Mérite, l’une des décorations françaises les plus prestigieuses. Quatre ans plus tard, le Conseil d’État du canton de Vaud lui a remis le Mérite cantonal pour sa « contribution remarquable à la chorégraphie et à la danse ».

programme sous réserve de modification
mai 18 2021

Details

Date: 18 mai 2021
Horaires: 20:15 - 22:30
Prix: CHF75 à CHF120
Évènement Categories:
Tarifs spéciaux Voir la page FAQ

Venue

Rosey Concert Hall

Institut Le Rosey
Rolle, 1180 Suisse

Phone:

+41 (0) 21 822 55 00

Organisateur

Fondation Le Rosey
Tél. +41 (0) 21 822 55 00
E-mail: